Cause animale cause paysanne aux éditions Utopia

utopia
, 13/07/2020 | Source : mouvement utopia

Fiche de lecture par Jean-Luc Fessard, membre de l’AJE, président de Bon pour le Climat

Un manifeste de la Confédération paysanne paru en février 2020.

« Il faut absolument lire ce livre composé d’une cinquantaine de témoignages d’éleveuses et d’éleveurs qui y expliquent leur objectif : « des campagnes vivantes avec des paysans nombreux. Des paysan-ne-s reconnus dans la société : un droit au revenu pour toutes et tous, une bonne qualité de travail et de vie, une reconnaissance de notre rôle dans l’aménagement du territoire et la préservation de l’environnement, du lien social retrouvé dans des zones rurales dynamiques ».

Cet objectif nous pouvons tous le partager, car il devient totalement pertinent en ces temps de pandémie où il est vital de retrouver une indépendance alimentaire dans les territoires.

Les témoignages proviennent de tous les types d’élevages et de zones rurales. Ils donnent une vision pertinente du rôle de l’élevage dans notre société et de sa nécessité dans notre alimentation. Ils se situent aux antipodes des dérives induites par l’industrialisation de l’élevage où les animaux deviennent du minerai. Et combien ces paysans sont affligés lorsque des activistes Vegan les assimilent à cette barbarie qui les révulse.

Dans le débat actuel sur la nécessité de réduire la part carnée de notre alimentation pour réduire son impact sur le climat, ces éleveuses et éleveurs montrent combien leurs pratiques d’élevage font partie de la solution ».

Si vous souhaitez acquérir cet ouvrage, il vous suffit de cliquer sur ce lien. N’hésitez pas à en parler autour de vous !

L’article Cause animale cause paysanne aux éditions Utopia est apparu en premier sur mouvement utopia.

Derrière les cafés Joyeux, la galaxie catholique réactionnaire

Juliette Rousseau
, 13/07/2020 | Source : Basta !

Côté rue, l'enseigne Café Joyeux présente un visage avenant où bonté de cœur et esprit d'entreprise œuvrent de concert pour favoriser l'intégration au monde du travail de personnes en situation de handicap cognitif. Côté cour, ses intrications avec les sphères les plus réactionnaires du catholicisme français questionnent. Tout comme les soutiens institutionnels et politiques dont elle bénéficie.
« Non merci, on a déjà eu des articles dans tous les titres de la presse nationale. » Au téléphone, le ton est sec (...)

- Décrypter / , ,

Venez fêter le 14 juillet avec les GAFAM

Un feu d'artifice pour un enterrement de première classe de la santé publique à la française !

Airbus et Renault qui cèdent aux sirènes de Google, c'est bien dommage, mais ce ne sont, après tout, que des entreprises privées (comment ça, l’Etat est actionnaire ?), et nous ne pouvons qu’assister impuissants à cette colonisation numérique qui absorbe petit à petit l'économie du pays, mais que va-t-il se passer quand cela touchera au cœur de ce qui fait notre nation ?

Microsoft everywhere - D.R.

Imaginez qu’on soit en train de GAFAMiser ce qui fait (encore) la fierté de notre modèle républicain et de notre contrat social : notre système de santé publique.

C’est pourtant bien ce qui est en train de se passer avec Microsoft. Sous nos yeux, perdu dans la cacophonie ambiante provoquée par une crise économico-sanitaire sans précédent, toutes les données médicales des français vont passer sous pavillon américain.

Petit résumé pour ceux qui prennent la série en cours de route, afin de pouvoir participer à la fête nationale, vous aussi, et remercier les GAFAM de leur bienveillance.

s01e01 - Microsoft récupère les données de santé de toute la population française

(All your base are belong to us - titre US) - première diffusion le 17/05/2020

spoilers : Microsoft contourne l’appel d’offre et fait des spécifications qui font que seul Microsoft peut répondre au besoins fonctionnels exprimés par Microsoft. Malin. Les clés de chiffrement sont confiées à Microsoft. Pas con. Le traitement avancé de la data se fera aux USA. Pratique. Profitant de la crise du covid qui mobilise toute l’attention, le coup d’envoi du projet Health Data Hub est lancé. Yalla. Cerise sur le gâteau, tout l’écosystème “HealthTech” de notre brave startup nation, appelé à éclore en utilisant ces datas, sera “microsoftisé”. Assimilate. La CNIL panique un peu et même le conseil constitutionnel finira par s’en mêler tellement ça pue la magouille à plein nez.

#StarTrek #Borg #Democracy #Assimilate...

Gouvernement Castex : le cirque Zavaglione en tournée

Emmanuel Macron dans le sillage de Bush, Sarkozy et Trump

Le message que le président de la république a voulu faire passer est clair : je fais ce que je veux, même n'importe quoi, et si cela vous déplait ou vous choque, peu importe.

Colin Powell à l'ONU - D.R.

Le mensonge, une fois révélé, est porteur d'une perte de confiance. Impossible d'être cru par la suite, lorsque l'on a ouvertement menti. Qui porterait le moindre crédit aux déclarations de Collin Powell ou de George Bush s'ils venaient expliquer, preuves à l'appui, qu'Emmanuel Macron détient des armes de destruction massive et menace la sécurité des Etats-Unis ou du reste de l'Europe ? C'est sur un énorme mensonge de ce type que les USA sont partis en guerre contre l'Irak avec la Grande-Bretagne, de manière illégale. A l'époque, Colin Powell, secrétaire d'Etat de l'administration Bush (ministre des affaires étrangères) brandit à l'ONU une fiole contenant une poudre blanche en expliquant que Saddam Hussein détient des armes chimiques de destruction massive. Après cette guerre illégale, et présentée comme préventive (une justification utilisée avant cela par l'Allemagne nazie), les militaires Américains et les inspecteurs des Nations-Unis, vont chercher en vain ces armes (*). Elles n'ont jamais existé.

En France, Nicolas Sarkozy avait entamé la mutation du rôle de président. On lui doit d'ailleurs le terme d'hyper-président. Celui qui a tous les pouvoirs, certes, mais pas seulement. Nicolas Sarkozy, c'est un président qui qualifie son premier ministre de "collaborateur", qui prend ses décisions sans se soucier de l'opinion publique. Au contraire, plus c'est clivant, mieux c'est. Il...

Barrage illégal : la chambre d'agriculture et ses dirigeants condamnés

Sophie Chapelle
, 10/07/2020 | Source : Basta !

Les président et vice-président de la chambre d'agriculture du Lot-et-Garonne viennent d'écoper de peines de prison ferme pour avoir construit illégalement une immense retenue d'eau au profit de quelques exploitations agricoles.
Malgré les interdictions, le barrage de Caussade dans le Lot-et-Garonne – un ouvrage de 378 mètres de large et 12,5 mètres de haut – a tout de même été creusé sous la pression de la chambre d'agriculture [1]. Ce 10 juillet, le tribunal correctionnel d'Agen a condamné les (...)

- En bref / , ,

En pleine pandémie, des millions d'Américains privés d'eau potable

Solani Bourébi
, 10/07/2020 | Source : Basta !

Selon plusieurs études et enquêtes, les services d'eau des États-Unis sont comparables à ceux des régions du monde les plus défavorisées. La dégradation des infrastructures, la pollution des nappes phréatiques et des réserves naturelles, ainsi que la forte augmentation du prix de l'eau mettent désormais en péril la vie de plusieurs millions de personnes.
Au moins 30 millions de citoyens des États-Unis vivent dans des zones où l'eau ne respecte pas les normes de salubrité. Et plus de 2 millions de foyers (...)

- Décrypter / , ,

Etats-Unis : coup d'arrêt au projet d'oléoduc menaçant les Sioux

Sophie Chapelle
, 10/07/2020 | Source : Basta !

Un tribunal vient d'ordonner la fermeture temporaire du gigantesque oléoduc du Dakota du Nord, gelé sous Obama puis relancé par Donald Trump. Les communautés amérindiennes sont à l'origine de cette victoire juridique fondée sur le respect de l'environnement.
C'est un énorme revers pour l'administration Trump, mais surtout une immense victoire pour les tribus amérindiennes et les défenseurs de l'environnement. Un juge du District de Columbia aux États-Unis a ordonné, le 6 juillet, que l'oléoduc Dakota (...)

- En bref / , ,

« Défendre nos droits est devenu un crime » : des paysans indonésiens contre le greenwashing de Michelin

Olivier Favier
, 10/07/2020 | Source : Basta !

En Indonésie, deuxième pourvoyeur mondial de caoutchouc, la monoculture d'hévéa est présentée comme respectueuse de l'environnement et des producteurs locaux. L'arrestation récente d'un syndicaliste paysan témoigne d'une autre réalité, dans laquelle le pouvoir des grandes firmes prend appui sur les autorités locales. Parmi les entreprises impliquées, on trouve la française Michelin.
Nous sommes en Indonésie, dans les parties orientales des îles de Sumatra et de Bornéo. Ici, l'entreprise PT Lestari Asri Jaya (...)

- Décrypter / , ,

Mobilisation contre le retour des expulsions, des coupures d'énergie et des remises à la rue

Collectif
, 09/07/2020 | Source : Basta !

La suspension des expulsions locatives prend fin ce 10 juillet. Une manifestation est organisée le 11 juillet à l'appel de 20 organisations et syndicats pour demander à ce que « 2020 soit une année blanche des expulsions et coupures d'énergie ». Voici leur appel.
La crise sanitaire a révélé à nouveau et aggravé les effets dramatiques au plan social et humain de la crise du logement, conséquence de politiques du logement désastreuses : sans-abris avec ou sans papiers, réfugiés, mineurs ou jeunes (...)

- ça bouge ! / , , ,

Le parquet allemand demande 4 ans de prison contre l'activiste français Loïc Schneider

Rachel Knaebel
, 09/07/2020 | Source : Basta !

Le jeune activiste anti-nucléaire est poursuivi pour des dégradations en marge des protestations contre le sommet du G20 de 2017, à Hambourg. Il a déjà passé un an et quatre mois en prison en Allemagne. Dans ce procès, la justice allemande veut rendre tous les participants de la manifestation responsables de l'ensemble des dégâts.
Ce 10 juillet, la justice allemande rendra son jugement au sujet de Loïc Schneider. Le jeune Français de 24 ans est accusé d'avoir participé à des dégradations lors d'une (...)

- Résister / , , , ,